S'INSCRIRE

Clay pot rice 煲仔饭 bou zai faan

Voici un plat cantonais traditionnel, très complet, peu de préparation pour un résultat savoureux.
La particularité de ce plat est le récipient utilisé pour la cuisson : le shaguo (pot en argile).

Si vous voulez savoir un peu plus sur ce plat traditionnel de Canton, ses variants et les bonnes adresses, allez lire l'article du blog "Le Gastronome Parisien"

Pour 2 personnes
90 g de riz blanc (riz thaï ou riz japonais)
2 saucisses cantonaises
2 cœurs de chou Pak-Choï
2 tranches de gingembre
1 c. à soupe d'huile

Pour la sauce
1 c. à soupe de sauce de soja claire
2 gouttes d'huile de sésame
une mini pincée de sucre

Vous pouvez trouver les saucisses cantonaises dans les magasins chinois en France, si vous n'avez pas de magasin chinois près de chez vous, vous pouvez en trouver chez Asian Market, la vente en ligne des produits asiatiques.

Préparation
Faites cuire le riz dans le pot en argile (shaguo) pendant 20 min environ. Sortez le riz, mettez une couche d'huile sur le fond du pot. Remettez le riz.
Faites bouillir ou cuire à la vapeur les saucisses pendant 15 min. Laissez refroidir.
Coupez les saucisses en fines tranches.
Lavez le cœur chou Pak Choï, bien essuyez.
Mettez les tranches de saucisses sur le riz, faites cuire à feu doux pendant 10 min environ, ajoutez le Pak Choï, continuez la cuisson pendant 5 min.
Mélangez tous les ingrédients pour la sauce.
Versez la sauce de manière homogène sur le riz, les saucisses et le chou, dégustez. N'oubliez pas de vous régaler avec le riz grillé au fond du pot !

5 commentaires:

  1. Cela me plaît énormément... Liam...
    Bon mardi, bisous.

    RépondreSupprimer
  2. Oh la la, ça c'est l'un des plats phare de mon enfance. Ma grand-mère faisait cuire les saucisses au dessus du riz, dans un souci d'économie d'énergie et pour parfumer tout la shaguo !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour la citation Margot et bravo pour cette belle recette !

    Ce n'est pas évident de la réussir à la maison sur des feux de chez nous, il faut que la flamme monte bien sur les cotés de la marmite. D'ailleurs, ça exclu tout ceux comme moi qui ont de la vitro et a fortiori de l'induction à la maison :( Et puis, il y a aussi le problème des saucisses cantonaises pas très fameuses chez nous...

    Je trouve en tout cas cette recette magique car elle est simple, populaire, déclinable à l'infini et ce petit goût de grillé dans le fond, aïe aïe aïe !!

    Bye Bye !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est bien cela le problème, les saucisses ici et la table de cuisson, moi j'ai de la vitro comme toi, j'ai terminé la cuisson dans le four. J'essaierai à la campagne avec le feu de la cheminée la prochaine fois !

      Supprimer