Newsletter

Boeuf mijoté au radis blanc à la cantonaise 广式萝卜牛腩 guǎngshì luóbo niúnán

C'est une recette de ma cousine de Canton, elle a préparé ce plat lors de la fête de mi-automne de cette année et elle a envoyé la photo à toute la famille qui habite à Pékin, bien sûr, tout le monde réclamait la recette, et elle nous l'a envoyé par sms, donc une version très brève, juste avec les ingrédients et la marche à suivre, la quantité des ingrédients n’était pas mentionnée, c'est d'ailleurs ce qu'on fait le plus souvent en Chine. A chacun de l'adapter suivant son propre gout !
Le mot daikon est du japonais, en Chine on l'appelle tout simplement radis blanc : 白萝卜 bái luóbo.
C'est un légume qu'on mange beaucoup en automne et au début de l'hiver, il est considéré comme un légume d'anti-rhume qui fortifie le corps humain, d'où son surnom "le ginseng de la terre".
Pour 1 kg de bœuf 
1 kg de bœuf pour bourguignon (collier et poitrine pour moi )
1 radis blanc entier (1 kg environ )
1,5 c. à soupe d'huile
1 c. à café bombée de sauce hoisin
1 c. à soupe de sauce de soja claire
2 c. à café de sauce de soja noire
1 c. à soupe de sauce d’huître
3 c. à soupe de vin jaune chinois (vin de shaoxing)
2 morceaux de furu
20 g de sucre candi
1 c. à café de sucre semoule
3 gousses d'ail
3 ciboules chinoises
un bon morceau de gingembre tranché
2 badianes chinoises
un peu de chen pi (la peau séchée de mandarine)
sel

S'il vous manquent trop d'ingrédients chinois pour réaliser cette recette, vous pouvez les remplacer par d'autres épices ou herbes, ce ne sera plus le même plat, mais c'est toujours bon !
En Chine, la viande de bœuf est préparée toujours sans le sang, il faut donc laver bien la viande pour enlever le sang. Sinon, on peut aussi l'acheter chez un boucher halal, c'est d'ailleurs ce qu'on fait souvent en Chine.
Vous pouvez trouvez tous les autres ingrédients dans les supermarchés asiatiques.

Préparation
Rincez le bœuf sous l'eau plusieurs fois pour enlever le sang, on peut aussi tremper la viande pendant 30 min puis rincer. (Traditionnellement, on fait tremper pendant plusieurs heures pour qu'il ne reste plus de sang).
Bien essuyez les morceaux de viande.
Écrasez les gousses d'ail avec le dos d'un couteau, coupez les ciboules en grands morceaux, le gingembre en grandes tranches.
Chauffez l'huile à feu vif dans une cocotte, faites revenir le gingembre, l'ail et les ciboules. Ajoutez la viande. Faites sauter pendant 1 à 2 min.
Ajoutez le furu, le chen pi et les badianes, continuez à cuire jusqu'à ce que le bœuf devienne sec.
Ajoutez la sauce hoisin, mélangez bien. Mettez le vin jaune chinois (vin de shaoxing), la sauce d'huître, les deux sauces se soja et le sucre semoule. Ajoutez de l'eau chaude à hauteur, laissez mijoter.
Épluchez le radis, coupez en grands morceaux, faites blanchir le radis dans l'eau bouillante pendant 2 min.
Ajoutez les morceaux de radis et le sucre candi dans la préparation de bœuf., laissez mijoter jusqu'à ce que le bœuf devienne tendre et que le radis devienne fondant. Salez à votre goût.
Servez avec du riz nature. Pour le reste de sauce, on peut la garder pour assaisonner les nouilles de riz, ça fait un autre plat.

15 commentaires:

  1. merci à ta cousine pour ce délicieux petit plat!!! gros bisous margot et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Visiblement la version sms ne t'a pas empechee d'interpreter joliment la recette - de la comfort food a la chinoise, et bonne contre le rhum en plus!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Margot,
    Un bien belle idée gourmande que je partage volontiers, merci à ta cousine et merci à toi pour avoir si bien développé cette recette... il ne reste plus qu'à la réaliser...
    J'étais à Pékin pour la fête de la mi-automne, j'en ai un souvenir inoubliable.... un pur bonheur !
    Je te souhaite une très belle journée de jeudi, bisous
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  4. Quel joli plat d'automne ! Cela me semble tout à fait délicieux, merci pour la recette !
    Bises, bonne après-midi !

    RépondreSupprimer
  5. C'est vraiment le type de légume que je ne cuisine pas... comme quoi on peut en faire une belle recette ;)

    RépondreSupprimer
  6. Toujours une recette comme je les aime.
    C'est amusant ce que tu dis de la recette de ta cousine : je suis en pleine lecture d'un livre intitulé de "La Baguette et la Fourchette", et c'est exactement ce que l'auteur raconte dans le 1er chapitre, en faisant la distinction entre nos livres de cuisine, et la façon dont on donne les recettes en Chine.
    J'aime bien cette idée, un peu comme pour nos grand-mères (qui avaient donc des côté chinois) un peu de ci un peu de ça, et on adapte à son goût et son envie.
    Bises et bon WE

    RépondreSupprimer
  7. Mmmm, elle me fait bien envie cette recette entre autre parce que j'aime le daikon.

    SVP où peut-on trouver du "furu" à Paris ??? Le pot ressemble-t-il à la photo ???

    D'avance, merci pour ta réponse :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on peut en trouver à Paris dans les magasins asiatiques, "Paris Store" par exemple.
      Il y a plusieurs types de pot, normalement vous pouvez trouver celui qui est sur la photo.
      Bonne chance !

      Supprimer
    2. Merci pour cette information.
      En effet, Mr Siao LEK du Département GMS de Paris Store a très gentiment répondu à ma question par email : leurs 2 magasins sur l’avenue d’Ivry en commercialisent : 44 avenue d’Ivry et à Continental Marché, au 21 avenue d’Ivry .

      Supprimer
  8. Il faudrait donner une idée de combien de temps ça prend pour que "le bœuf devienne tendre". Ceux qui n'aiment pas le navet n'aimeront pas le radis cuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme un bœuf bourguignon, il faut cuire pendant longtemps, je n'ai pas regardé le temps quand je faisais cette recette, désolée !
      Le navet n'a pas le même goût que ce radis blanc, le radis blanc est plus juteux et ne sent presque pas à la fin de cuisson.

      Supprimer
  9. Cette recette me plaît drôlement! Mais, malheur, je n'ai pas de radis blanc sous la main, juste un radis noir, est ce que tu crois que ça peut marcher quand même? (bon, je n'ai pas non plus de boeuf sous la main mais de la viande de porc... J'ai quand même bien envie de tester comme ça, j'imagine que c'est un peu les épices et l'assaisonnement qui fait le tout non?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on peut utiliser le radis noir, mais il est plus fort que le radis blanc. Par contre, le goût du porc est moins prononcé. A essayer.

      Supprimer
  10. Bonjour Margot, Je viens de tester ta recette et on s'est régalés. C'était une véritable explosion de saveurs. Merci. Je vais continuer à m'appuyer sur ton blog pour ma découverte de la cuisine chinoise!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que cette recette t'ait plu ! Merci pour le retour. Bonne journée.

      Supprimer