Newsletter

Exposition: les séductions du palais

Aujourd'hui, il s'agit d'un petit résumé de ma visite de l'expo "Les Séductions du Palais" (du 19 juin au 30 septembre) au Musée du Quai Branly à Paris.
Tout d'abord, à l'entrée de l'expo, on a une carte de Chine qui présente les 4 grandes cuisines chinoises: la cuisine du nord (en gris sur la carte), la cuisine de l'est (en rouge), la cuisine du centre (en beige) et la cuisine du sud (en vert); cela donne une idée assez claire aux visiteurs grand public.  
Bien sûr, cette classification est un peu trop généralisatrice pour moi (pour la plupart des Chinois aussi à mon avis), en fait, on n'a pas du tout la même façon de classer les cuisines chinoises en Chine. 
En Chine, on dit que les 4 grandes cuisines sont: la cuisine de Shandong (la côte nord-est), la cuisine de Sichuan (centre et sud-ouest), la cuisine de Canton (sud) et celle de Jiangsu et ZheJiang (côte est), c'est moins parlant pour les gens qui ne connaissent pas la géographie de Chine.
L'exposition se présente chronologiquement avec un ou plusieurs thèmes abordés dans chaque période. Par exemple, on parle des céréales pendant la période néolithique.

Les fameuses baguettes étaient servies comme outil de cuisson mille an av. J-C. et comme couvert à table à partir du II siècle av. J-C. 
Dans chaque période, il y a au moins une recette présentée à la fois en chinois et en français. Voici la recette la plus ancienne: fondue de faisan. J'ai presque tous ces ingrédients, elle me tente bien pour accueillir l'arrivée de l'hiver prochain.
Voici une autre qui me plaît pas mal: 
J'ai beaucoup apprécié le fait de présenter toute une série de livres au tour de la cuisine chinoise à la fin de l'exposition et au magasin de souvenirs. J'ai pris notes et cela fera parti de ma lecture des vacances.
Mon regret: il n'y a pas assez d'objets des deux dernières dynasties Ming et Qing exposés au musée, il faut quand même savoir que c'est à ce moment là que la cuisine chinoise a marqué son apogée dans l'histoire. Par exemple, j'aimerais bien voir les fameux 8 accessoires pour manger le crabe à table, les moules sculptés en bois pour la préparation de différents gâteaux, les vaisselles en fine porcelaine...
Bref, je suis plutôt contente de ma visite et j'ai appris des choses, c'est l'essentiel. 
En attendant à la rentrée une autre exposition sur le thé au Musée Guimet à Paris, je vous souhaite un mois d'août gourmand et bien ensoleillé.

7 commentaires:

  1. Super ! J'avais justement envie d'y aller si possible, lors d'un prochain saut à Paris... merci d'en donner un avant-goût (c'est le cas de le dire) !
    C'est intéressant de voir que les recettes d'il y a plusieurs millénaires n'étaient finalement pas si différentes de celles d'aujourd'hui.
    À propos des objets d'art et artisanaux des dernières dynasties, je crois qu'il y en a beaucoup qui ont été emportés à Taïwan lors des troubles politiques du XXe siècle et n'ont pas été récupérés par la Chine... J'avais d'ailleurs vu un court reportage sur arte sur les "coffrets à trésors de l'empereur de Chine", où ils montraient de très belles pièces d'un musée taïwanais. L'art chinois est tout en finesse, y compris dans le domaine culinaire !
    En tous cas, j'ai moi aussi appris des choses grâce à ton message: notamment que les crevettes s'appellent aussi des salicoques !
    Bonne soirée et bonne chance pour réaliser ces recettes :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Margot,
    Je viens d'apprendre grâce à toi une excellente nouvelle, je retiens les dates... j'irai sans aucun doute... je te remercie très chaleureusement pour cette information très intéressante... belle journée pour toi, bisous et peut-être nous verrons-nous au Quai Branly...
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  3. Cette expo m'a laissée sur ma faim ! Un peu déçue donc de mon côté... j'ai trouvé nombre d'objets très obscurs (pas de légende précise quant à leur fonction), et l'expo très courte pour le thème abordé. Par ailleurs on ne voit presque que des récipients... ça manque d'imagination... les recettes étaient une bonne idée cela dit, et merci de nous en mettre quelques-unes car je n'avais pas mon appareil photo ce jour-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis un peu d'accord avec toi, j'ai aussi trouvé l'expo est courte. Mais bon, comme dit le commentaire d'Helena, il y a une grande partie des objets sont emportés à Taiwan autour l'année 1949, ce n'est pas facile d'avoir une série complète d'objets. Bonne journée!

      Supprimer
  4. Je note les dates de cette expo et je vais essayer d'y aller.
    Merci pour toutes ces précisions.
    A bientôt et très bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
  5. Une expo que j'aurai bien voulu voir ^^

    RépondreSupprimer
  6. C'est dans la liste des expo que je veux voir, j'en vois les affiches dans le métro.
    j'adore ce type d'exposition un peu atypique.
    Je reviens sur ton blog, et pour répondre à ton mail : c'est normal que je cite mes sources car c'est ta recette, et elles sont tellement bonnes qu'autant en faire de la pub.
    Bises et à bientôt

    RépondreSupprimer