Newsletter

Riz à l'étouffé (à l'étuvée) de Sichuan 箜饭 kōngfàn

J'aime le riz et j'aime bien en découvrir de nouvelle variété, c'est pourquoi je me suis tout de suite inscrite quand Sanjee du blog "Bollywood Kitchen" proposait un atelier sur le riz basmati Tilda à 750 grammes.
Pendant cet atelier, j'ai appris que ce riz, contrairement au riz chinois, se bonifie avec le temps. J'ai également pu apprendre à cuisiner le Biryani (recette ici), un plat indien festif à base de riz basmati. J'aime beaucoup cette manière de préparer le riz : le cuire à l'étouffé.
En Chine, la cuisson à l'étouffé est également assez courante, au nord il y a les nouilles cuites à l'étouffé ; et au Sichuan il y a le riz cuit à l'étouffé, le principe reste très similaire à celui de Biryani. Le choix des ingrédients est très varié, on peut en faire avec des haricots verts (comme dans cette recette) ou avec des pommes de terre, patates douce, potimarrons, petits pois... mais pas avec des légumes avec des feuilles fragiles comme le liseron d'eau, l'épinard...
On peut aussi utiliser le riz rond chinois ou japonais ou encore avec son reste de riz, dans ce cas il faut raccourcir le temps de cuisson.
Pour 2 personnes
100 g de riz basmati Tilda (ou un riz chinois rond)
150 g de haricots verts
1 carotte de 70 g environ
50 g de viande séchée du Sichuan (ou lard fumé français)
1 oignon botte (ou ciboule)
1 gousse d'ail
3 tranches de gingembre haché
une petite poignée de poivre du Sichuan
2 c. à soupe de sauce de soja claire
1 c. à soupe d'huile végétale

Préparation
Faites bouillir le morceau de viande séchée pendant 1 min, puis baissez le feu, laissez cuire à feu tout doux pendant 20 min. Laissez refroidir la viande.
Rincez trois fois le riz, trempez le dans l'eau froide pendant environ 30 min.
Faites cuire le riz dans l'eau bouillante et salée pendant 6 min.
Coupez la carotte en petits morceaux.
Coupez les haricots verts en deux.
Hachez l'ail et le gingembre. Coupez la ciboule en fines rondelles. Gardez la partie verte.
Coupez le lard fumé en fines tranches.
Chauffez l'huile à feu moyen dans une cocotte, ajoutez le poivre de Sichuan, puis l'ail, le gingembre et l'oignon. Faites revenir pendant 1 min. Ajoutez les tranches de lard fumé.
Faites sauter pendant 1 min. Ajoutez la carotte et les haricots verts. Continuez la cuisson pendant 2 à 3 min. Assaisonnez de sauce de soja. Couvrez le mélange avec le riz égoutté. Ajoutez 2 à 3 c. à soupe de bouillon de volaille ou de l'eau. Couvrez et laissez cuire pendant 10 à 15 min à feu doux.
Arrêtez la cuisson. Coupez la partie verte de ciboule en rondelles, parsemez sur le riz, remettez le couvercle et laissez reposez 1 à 2 min.
Mélangez avant de servir.

9 commentaires:

  1. ... ainsi le riz est cuit deux fois? c ca?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une fois dans l'eau, la deuxième fois sur les légumes.

      Supprimer
  2. Recette bien appétissante...humm
    Je la teste rapidement, mais pour moi, sans aucune viande.
    Merci pour ces bonnes idées. Cachou

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Margot,
    Je connais bien la cuisine indienne et le biryani est un plat que j'affectionne tout particulièrement, il est complet, garni de multiples ingrédients goûteux et superbes, et les épices sont incontournable dans cette cuisine, tout ce qui me plaît, le plat que tu proposes est très alléchant et savoureux, le riz cuit deux fois est une bonne idée, cela le rend plus léger et plus digestif, merci à toi pour cette belle idée
    Une excellente journée, bisous
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  4. voila un plat simple et très savoureux, j'adore le riz basmati!!!! bisous ma belle et bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Le riz basmati est un de mes riz préférés. Je l'emploie souvent. Je retiens la méthode de cuisson que tu proposes dans ta délicieuse recette!
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
  6. Je découvre ton site, pendant une balade sur le net. Le hasard fait bien les choses, je dévore à fond tes recettes, bien entendu je marque ton site, afin de pouvoir revenir. merci pour ce délicieux voyage dans la lointaine Chine. Bonne journée Pascal

    RépondreSupprimer