S'INSCRIRE

Jiaozi (gyoza) au porc et aneths 猪肉茴香水饺

Le nouvel An chinois arrive dans quelques jours, c'est le moment de penser à préparer les jiaozi, le plat symbolique du Nouvel An chinois dans le Nord de la Chine.
Les farces classiques sont : porc avec jiu cai (ciboulettes chinoises), porc avec aneths, porc au chou chinois, ou bien une farce végétarienne qui contient souvent des oeufs, du tofu, des vermicelles, des champignons et un peu de jiu cai (ciboulette chinoise).
Je regarde l'index de mes recettes de jiaozi sur mon blog, et je me suis aperçue que les jiaozi classiques ne sont pas encore tous là, c'est donc le moment de vous les faire partager !
Pour la farce
400 g de porc haché
50 - 100 g d'aneths
2 c. à soupe de vin de Shaoxing
3 c. à soupe d'huile végétale
1 c. à soupe d'huile de sésame
1 c. à café de sel
2 c. à soupe de sauce soja
un peu de poivre blanc moulu
1 ciboule chinoise

Pour la pâte
250 g de farine de blé fine type 55
125 g d'eau de température ambiante
un peu de sel

Préparation
Pour la pâte
Mélangez la farine et le sel, ajoutez de l'eau petit à petit tout en mélangeant, on doit obtenir des petits grumeaux au début. Quand les grumeaux commencent à coller sur vos baguettes ou votre fourchette, commencez à pétrir avec la main pendant 2 à 3 minutes pour avoir une boule homogène et lisse.
Laissez reposer la pâte à température ambiante en couvrant un linge humide.

Pour la farce
Dans un grand bol, mélangez le porc haché, le vin de Shaoxing, les deux huiles, le sel, la sauce soja et le poivre blanc. Touillez toujours dans le même sens pour obtenir une consistance un peu gluante et collante. 
Ciselez les aneths et la ciboule finement. Ajoutez-les dans la préparation de farce. 

Pliage
Sortez la pâte, formez-la en un boudin fin, puis les divisez en morceaux équivalents. Chaque morceau pèse environ 8 gr.
Farinez légèrement le plan de travail, étalez ensuite chaque morceau en disque rond et fin.
Vous pouvez suivre les vidéos suivantes pour savoir comment étaler la pâte et comment plier les raviolis.

Pour la cuisson
Option 1
Faites cuire à la vapeur pendant 5 minutes à partir d'ébullition.

Option 2
Faites cuire dans l'eau bouillante pendant 3 à 4 minutes.

Option 3
Chauffez 2 c. à soupe d'huile dans une poêle, mettez une vingtaine de jiaozi dedans et faites-les dorer à feu fort pendant 3 minutes environ, quand ils sont dorés le dessous, ajoutez un demi verre d'eau et couvrez tout de suite avec un couvercle. Continuez la cuisson pendant 3 à 4 minutes jusqu'à la vaporisation d'eau complète. 

7 commentaires:

  1. Bravo et merci pour cette belle recette et ces instructions. Dommage avant hier j'ai vu un site ou un espèce de blog qui a fait une de vos recettes et n'a pas mis le lien. Je déplore ces manies de prendre pour avoir des commentaires et s'approprier la recette de l'autre. On peut s'en inspirer dans tel cas on le dit ou la reproduire on met le lien également. En tous cas merci et joyeux jour de l'An chinois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre message et pour m'avoir tenu au courant.
      Bonne année à vous aussi.
      Bien cordialement.

      Supprimer
  2. Salut, je cherche une recette de gyoza où il n'y aurait pas de farine de blé. Il me semble en avoir déjà trouvé une sur votre site pour une autre sorte de raviolis. merci :)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, oui il y a plusieurs recettes sur mon blog, vous avez celle-ci par exemple : https://recetteschinoises.blogspot.com/2011/08/raviolis-la-vapeur-la-pate-de-riz-shui.html
      Ou bien celle-ci : https://recetteschinoises.blogspot.com/2011/03/raviolis-aux-crevettes-la-vapeur-zheng.html
      Bonne préparation.

      Supprimer
  3. Bonjour,
    je ne sais pas si mon précédant commentaire a été envoyé.
    Je vous remercie donc encore pour la recette, et je voulais savoir combien de temps il fallait laisser la pâte reposer ?

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, il faut 15 min minimum, mais on peut la laisser jusqu'a une nuit au frigo.

      Supprimer
  4. Merci pour ce partage que du bonheur

    RépondreSupprimer